Menu

Charnavas

Le hameau

le hameau de charnavas Situé à environ 500 m d'altitude, d'une trentaine d'habitants l'hiver dont la population double en été.
Il est divisé en trois parties : Charnavas bas, Charnavas haut (où se trouve le gîte), et les Mazades plus haut encore.
On peut descendre vers la rivière par la route (1 km) ou monter par les chemins pour rejoindre la forêt.

La majorité des maisons est faite en pierres de la région (le schiste) et s'intègre parfaitement au paysage.
Le village est en hauteur et offre une vue magnifique sur les cultures, en terrasses ou faïsses, des montagnes d'en face; il dépend de la commune de Sénéchas.

Sénéchas

clocher de Sénechas Perché sur un plateau schisteux, au coeur des Cévennes septentrionales à près de 450 mètres d'altitude, aux confins du Gard et de l'Ardèche, proche de la Lozère, le village de Sénéchas domine, au nord la vallée de la Cèze et au sud, la vallée de l'Homol par laquelle passe la route de Génolhac à Bessèges.

Pour parvenir en ce lieu, de quelque côté que l'on soit, on ne cesse de grimper entre les pins, les chataîgniers disposés en terrasses supportées par des murets en pierres sèches ancrés sur les micaschistes omniprésents.





vallée cèze Le relief heurté aux confins des versants méditerranéens et atlantiques engendre un climat aux violents contrastes. L'influence du Sud donne des hivers tempérés avec un peu de neige, des étés chauds et secs, mais aussi de fortes pluies d'équinoxes. Les variations climatiques expliquent la richesse de la végétation.

Au confluent de la Cèze et de l'Homol a été réalisé, il y a plus de vingt-cinq ans, le barrage de Sénéchas, barrage écrêteur de crues et soutien d'étiage pour la vallée inférieure.




chevres La commune se compose du village et des hameaux de Charnavas, Chalap, Martinenches, Mallenches, Rouis, les Brugèdes et les Fontanilles ainsi que de quelques mas répartis entre ces habitats groupés.

Le territoire de la commune couvre un peu moins de quinze kilomètres carrés fait partie de la zône périphérique du Parc National des Cévennes, créé en 1970.






chateau Sénéchas devrait son nom à une colonie de Sénonais fuyant devant les armées de Jules César; l'éthymologie serait donc de Denenum Casa : maison des Sénonais.

Au moyen-âge, le lieu de Sénéchas était dénommé : villa de Chaneschas, ou encore Chanessas. Il est l'un de ceux dont la possession fut confirmée à l'évêque d'Uzès en 1211, par un diplôme du roi de France Philippe Auguste.

Au XVIéme siècle, il s'écrit Chaneschez, le nom actuel paraît au XVIIéme siecle.